Pas de retraite pour la fourchette