C’est la saison des courges !

Les courges sont emblématiques de l’automne et de l’hiver. Elles affichent une large variété de couleurs, de formes et de tailles. On les consomme dans des plats salés habituellement et parfois en dessert. Dans l’assiette, les courges d’hiver se distinguent de leurs cousines d’été par leur goût plus sucré, leur parfum plus prononcé et leur chair moelleuse.

Les courges sont source de vitamine A, Riches en antioxydants ; Riches en fibres et Stimule le transit intestinal.

Comme la plupart des variétés se conservent quelques mois, il vaut la peine d’en faire des réserves afin de les cuisiner tout l’hiver.

Le saviez-vous ?

Si la plupart des légumes se conservent dans un local frais et sombre, ce n’est pas le cas des courges. En effet, ces dernières ont surtout besoin de chaleur. L’obscurité n’est pas non plus nécessaire. Optez donc pour une pièce sèche et aérée où la température est comprise entre 15 et 20°C : pourquoi pas dans un coin de cuisine ou près de la chaudière, dans le garage.
Si vous avez plusieurs courges à stocker, il faut alors prévoir un petit aménagement spécial dans un local remplissant les conditions de conservation citées ci-dessus : évitez de les entreposer les unes sur les autres. Vous risquez d’une part de les blesser (et la pourriture d’une courge abîmée se propagera à l’ensemble de la récolte), et d’autre part, l’air aura du mal à circuler. Sur des étagères, ou à même le sol, posez des cagettes solides ou des tasseaux de bois, sur lesquels vous placerez, toujours avec grande précaution, et espacées, les courges, de façon à ce que le pédoncule soit situé vers le haut.

Ainsi mises à l’abri, vous pouvez conserver vos courges entre 3 et 6 mois. Mais si vous en entamez une, il faut alors mettre le morceau restant au réfrigérateur. Pour les plus grosses, pensez à la congélation : soit cuisinées, soit pelées, puis coupées en cubes et blanchies.