Conférence « Des plantes qui nourrissent et qui
soignent » par Kalice Brun

Kalice, c'est "une histoire d'amour entre elle et la nature" !

C'est avec un immense plaisir que l'équipe Silver Fourchette Alpes-Maritimes a laissé la parole à Kalice Brun, lors d'une conférence sur le thème des plantes qui nourrissent et qui soignent, vendredi 5 février 2021.

Kalice est passionnante et passionné ! En plus d'être cheffe de cuisine renommée sur la Côte d'Azur, elle est également naturopathe et auteure. Elle se décrit comme "cueilleuse" écrivant sur la nature et la santé par les plantes.

A travers ses métiers et ses interventions, Kalice nous encourage vers une approche de santé globale et holistique, en prenant en compte l'environnement qui nous entoure, en passant en autre, par une alimentation diversifiée et durable.
Elle travaille ainsi au quotidien avec les plantes, pour donner des conseils, pour élaborer des préparations (huiles essentielles, teintures mères, tisanes...) mais aussi pour cuisiner. Tout simplement prendre soin de soi au naturel.

Son secret pour une bonne infusion ? Le faire en conscience, avec beaucoup de cœur, c'est-à-dire, d'y mettre des plantes dont on sait leur apport bénéfique (rappel de souvenirs, état de bien-être, odeur alléchante...)

Quelques plantes et leurs bienfaits

Bien qu'urticante, l'ortie mérite d'être connue. C'est la plante qui contient le plus de protéine dans le vivant !

Partout l'été dans nos campagnes, la lavande est relaxante et purifiante. C'est un antiseptique assez doux que l'on peut utiliser dans des tisanes.

La sauge officinale (que l'on utilise dans nos recettes de cuisine) est équilibrante et digestive, ce qui nous donne un état de bien-être et permet la clarté de l'esprit. La sauge est assez forte, pour une tasse, Kalice conseille d'infuser 3 feuilles.

Nous retrouvons le bouquet garni (laurier, thym, romarin et parfois marjolaine) dans tout l'histoire de la méditerranée. Ces plantes étaient utilisées pour des fumigations, des rites de transition et bien sûr dans la cuisine traditionnelle. Pourquoi ? Car elles sont toutes antiseptiques, stimulent la digestion et purifient les intestins.

Les queues de cerises sont diurétiques.

Bien qu'il existe plusieurs variétés de camomille, en général, les fleurs de camomille sont des "consolantes" car elles sont antispasmodiques et permettent une meilleure digestion.

Kalice utilise l'eucalyptus en fumigation, c'est-à-dire en le faisant brûler, pour purifier l'air et assainir ses intérieurs.

Le romarin est la plante du "foie", plante maîtresse pour détoxifier cet organe. En infusion ou tout simplement avec quelques pommes de terres cuites au four !

Une plante anti-inflammatoire ? Le laurier pardi ! Avant de se tourner vers le curcuma ou des plantes exportées, le laurier est une option locale qui répond à ce besoin. Elle est aussi un antihistaminique naturel.

Pour finir, voici la recette de Kalice pour réaliser du sel aromatique à la lavande :

Mettez 3 cuillères à soupe de gros sel dans un mortier
Ajoutez quelques brins de lavande (ou romarin et/ou thym si vous préférez)
Pilez et mélangez le sel avec les aromates jusqu'à ce que la plante soit apparente et odorante !
Transférez le mélange dans un petit pot bien fermé.

"C'est très bon avec du poisson !"

Kalice a encore beaucoup à vous raconter... alors n'hésitez pas à visionner la conférence complète en cliquant ICI.
Vous aurez également l'occasion d'essayer un exercice inédit d'écriture olfactive !